© Charlotte Van Kemmel

 

Clown de ma propre Vie  // Parfois j’aimerais être si petite //Infiniment fine si fine si fine // Aussi fine qu’une gypsophile // Et tellement infinie // Et brûlante de lumière. // Mais ma tête ma tête ma tête, // Mon estomac, mon estomac, mon estomac. // Unifiée la Lune fiere éclaire la fée // Malavalesque carnaval // Auto cannibalisme // Un jour de tournage // Mais la vague ment // L’âme porte parfois // Il me semble que nos âmes s’échangent // J’aimerais avoir tes dons // Et te l’exprimer avec ton langage // Mais le mien est réduit de maux, // Ce jour là, J’ai eu un accident de bicyclette // Percutée par Jacques Rivette, // Ce jour là je n’avais pas de casque mais ma robe, // Tu sais celle que tu aimes tant // La robe à cœur, C’était le 2 juillet 2018. // SOIF // J’ai soif // Il faut boire//C’est extraordinaire// Diego est mort la vieille de son vernissage // Quel con! // L’année du cochon//Des pièces chinoises//Des canards mandarins // Des crapauds à 3 pattes// Il a rêvé d’un abricot sec // Je faisais de la plongée dans un lac de montagne // Mon père me protège toutes les nuits en faisant le clown // Alors cette chasse ? // Je vais regarder le SMS // Allez, une surprise // Suis je vraiment honnête ? // Qu’est ce que je veux vraiment de ma Vie ? //Ce que je veux au plus profond c’est me marer ! // Je veux me marer // M’amuser// Je me mare ! // Je veux RIRE TOUJOURS RIRE & M’AMUSER//Dans 2 heures je suis en pause // Le cochon a l’orgasme le plus long de tous les animaux…. C’était le 6 octobre 2018//

“ Le monde tel qu’il existe n’est pas vrai. Il existe un deuxième concept de vérité, qui n’est pas positiviste, qui n’est pas fondé sur une constatation de la facticité (...) ; mais qui est plutôt chargé de valeur (Wertgelanden), comme par exemple dans le concept ‘un vrai ami’, ou dans l’expression de Juvenal Tempestas poetica – c’est à dire une tempête telle qu’elle se trouve dans le livre, une tempête poétique, telle que la réalité ne la connaît jamais, une tempête menée jusqu’au bout, une tempête radicale. Donc une vrai tempête, dans ce cas par rapport à l’esthétique, à la poésie ; dans l’expression ‘un véritable ami’, par rapport à la sphère morale. Et si cela ne correspond pas aux faits - et pour nous marxistes, les faits ne sont que des moments réifiés d’un procès, et rien de plus – dans ce cas-là, tant pis pour les faits (um so schlimmer für die Tatsachen), comme le disait 1 le vieux Hegel ”. Ernst Bloch